Le gratte-cul, ce fruit méconnu et pourtant délicieux!


Vous avez déjà du entendre parler du gratte-cul? Je sais que son nom prête à rire mais vous l’avez sûrement aperçu à l’orée des bois!!! C’est un drôle de fruit rouge vif que l’on l’appelle familièrement ainsi car il fournit du poil à gratter! Moins communément, on l’appelle cynorrhodon ou encore baie de rosier sauvage. Il est le fruit de l’églantier, ou plutôt un faux-fruit car il naît du réceptacle floral du rosier et de l’églantier.

eglantierHé bien, mes chers lecteurs, savez-vous que l’on peut en faire de la confiture? C’est absolument excellent, parole de gourmande!

On peut même en faire de la bière ou du vin! Mais aujourd’hui, je m’arrêterai à la confiture. 😀

Je n’en ai pas encore fait, puisque la récolte s’effectue à la fin de l’automne, après quelques gelées blanches qui ramollissent les fruits. Par contre j’ai acheté un pot pour goûter et franchement c’est à tomber!

Paraît-il (et je veux bien le croire) que c’est du boulot à faire mais ça vaut le coup!

Quels bienfaits pour la santé?

Ce fruit est très riche en vitamine C (20 fois plus que l’orange!), et contient également des vitamines B, E, K, PP, des provitamines A et des fibres. On l’employait beaucoup dans le temps, et ce, depuis des siècles, pour combattre notamment les infections, les douleurs rhumatismales, la fatigue et la diarrhée.
Pour profiter au contraire de ses propriétés légèrement laxatives, le fruit s’utilise séché pour en faire des tisanes. Il existe aussi sous forme de complément alimentaire.
De manière générale, le gratte-cul stimule les défenses immunitaires.

La recette de confiture

Si vous avez le courage de vous lancer, voici une petite recette d’antan pour l’automne prochain :

1,2 kg de pulpe de gratte-cul
800g de sucre
1 gousse de vanille
♣ le jus d’un petit citron

Rincez les baies entières puis retirez les chapeaux et les tiges.
Coupez-les en deux, retirez les graines et les poils (c’est le gros du travail) puis rincez à nouveau.

gratte cul

Faites bouillir de l’eau et ajoutez les baies ainsi vidées. Laissez mijoter une demi heure.
Sortez les fruits et laissez-les refroidir puis passez-les au moulin à légumes (grille très fine), pour retirer les peaux (gros du travail bis!)
Pesez la pulpe obtenue et voyez combien de sucre ajouter. Ici la règle de 3😉

Dans une cocotte, mélangez la pulpe, le sucre, la gousse de vanille et arrosez avec le jus de citron. Mélangez bien.
Faites chauffer ce mélange et au bout de 5 minutes, retirez la gousse de vanille. Continuez de laisser cuire en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que vous obteniez une consistance un peu épaisse.

Pour vérifier, prélevez avec une cuillère un peu de confiture et mettez-en sur une assiette. Penchez l’assiette et si ça coule légèrement, c’est tout bon!!! De cette manière, vous verrez tout de suite si c’est trop liquide.

Une fois la confiture à point, mettez directement en pots et fermez les couvercles.

NB : je ne pense pas qu’il y ait nécessité à passer le mixer étant donné que les fruits auront été cuits, moulinés et recuits… mais si besoin n’hésitez pas, si comme moi vous n’aimez pas les morceaux. 🙂

Même si on a attendu l’été avec impatience, vivement l’automne quand même!!!

Par ici pour me laisser un p'tit commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s